Exemple pour un prêt de 10 000 € remboursable sur 48 mois.

Le prêt pour un véhicule deux roues, une solution pas chère

Bien que les deux roues coutent plusieurs dizaines de milliers d’euros, les Belges en sont particulièrement férus. Entre moto, scooter et vélo électrique, neuf ou d’occasion, vous n’avez que l’embarras du choix sur le marché. Mais il reste la problématique du financement.

Un investissement de grande envergure

L’achat d’un deux roues est certes moins couteux que celui d’une voiture, mais il n’en reste pas moins important. Pour un scooter neuf en Belgique par exemple, vous allez devoir investir au minimum 2 000 euros. Une moto d’occasion coute dans les 4 000 euros à 20 000 euros sur certaines plateformes de vente en ligne. Tout dépend de la marque et de la puissance du véhicule que vous souhaitez avoir. Et à cela s’ajoutent les frais d’assurances et les taxes en tout genre. En Belgique, la taxe moto annuelle de circulation est actuellement de 57.16 euros forfaitaires.

Acheter un vélo électrique n’est pas moins cher pour autant. Les modèles neufs, plus performants et plus design, adaptés à une utilisation en ville, coutent aujourd’hui dans les 1 500 euros. Les tarifs d’entrée seront plus importants s’il s’agit d’un vélo électrique haut de gamme.

L’aide de la banque pour accélérer les choses

Se lancer dans des années d’économies ne fait pas partie de vos plans ? Vous pouvez toujours demander l’aide des banques pour financer l’achat de votre véhicule deux roues. Et pour financer votre véhicule vous devrez faire une demande de prêt ou crédit auto. Ces derniers couvrent à la fois le financement des véhicules deux et quatre roues.

Les offres des banques belges peuvent s’adapter aussi bien à vos besoins qu’à vos possibilités. Entre les banques en lignes et les établissements physiques, vous n’aurez que l’embarras du choix afin de profiter d’un capital plafonné à 70 000 euros et d’un contrat dont les remboursements peuvent s’étaler au maximum sur 120 mois.

Comment prétendre à un crédit deux roues en Belgique ?

Il reste maintenant à prétendre à un crédit deux roues auprès des banques belges. Pour ce faire, vous avez deux alternatives : prendre rendez-vous auprès d’un banquier, ou simplement souscrire à un crédit auto en ligne. Force est de constater que la seconde option semble intéresser la plupart des emprunteurs. Et pour cause, il suffit de remplir un simple formulaire. Quelques informations vous seront demandées en ce sens. On parle notamment de vos possibilités de remboursements et de l’importance du capital dont vous aurez besoin. Attention, comme il s’agit d’un crédit affecté, vous allez devoir fournir un justificatif d’utilisation. Ce dernier devra être envoyé à la banque, avec le reste de votre dossier, via bPost. Dans le paquet, vous devez mettre entre autres, des justificatifs de revenus, des photocopies de pièces d’identité et un certificat de résidence, ainsi qu’une assurance ou une caution. De la qualité de votre dossier, et notamment aussi de votre possibilité d’endettement dépendra la réussite de votre démarche.

Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent.