Exemple pour un prêt de 10 000 € remboursable sur 48 mois.

L’ouverture de crédit avec une réserve d’argent et les risques encourus

Du point de vue légal, une ouverture de crédit serait le fait de mettre à la disposition d’un emprunteur une certaine somme d’argent. Celui-ci peut l'employer immédiatement ou de manière différée, en totalité ou partiellement. Cette opération peut s'effectuer avec ou sans carte de crédit. Une telle somme d'argent est très utile pour faire face aux dépenses quotidiennes, aux imprévus, à la réalisation de divers projets pour l'emprunteur.

L'ouverture de crédit ou les bénéfices de la flexibilité

L’ouverture de crédit garantit une plus grande flexibilité dans la gestion du budget de l'emprunteur, tout en proposant plusieurs avantages. Ainsi, il dispose d'une réserve d’argent disponible à tout moment. Il n'a aucune obligation d’utilisation ou de dépense de la somme avancée. Un tel prêt propose également un paiement sécurisé, pour les achats en ligne. Aussi, son remboursement s'effectue au prorata de la somme utilisée le mois précédent. Il y a également la possibilité d’adaptation du montant de la provision d’argent si besoin, à condition que l'organisme de prêt l’accepte à l'estimation crédit.

Les inconvénients possibles d'un tel crédit

Contracter une ouverture de crédit, également appelé crédit renouvelable ou crédit revolving est assez simple. Cependant, il n'est pas facile de le maîtriser. En effet, il n'est pas rare de faire face à des cas où l'emprunteur se retrouve dans une situation de surendettement à cause de sa carte de crédit. Comme la réserve d'argent est disponible de manière continue, il peut être la cause d'achats compulsifs en tout genre. La prudence est donc de mise, car à l’échéance du contrat de crédit, l'emprunteur est obligé de payer la totalité de sa réserve. Aussi, il faut noter que ce type de crédit donne le choix parmi différentes formules : la carte de crédit, la provision d’argent sans carte de crédit et le dépassement sur compte (le découvert bancaire).

Le crédit renouvelable, un calcul pas si évident

Le calcul des intérêts d'un crédit renouvelable est un brin complexe. Dans la pratique, les intérêts sont calculés chaque mois, selon le nombre de jours réels d’emploi de la provision. Ainsi, le calcul exact du coût global d'une ouverture de crédit est impossible à définir au moment de la signature du contrat puisqu'il sera dépendant de l’utilisation effective de la somme d’argent mise à disposition. Également, certains organismes de prêt font payer des frais pour le déblocage du fonds octroyé si bien que le montant de tels frais doit être incorporé au calcul du TAEG. Ainsi, le coût intégral d’un crédit renouvelable sera identifié selon le montant emprunté, l'éventuelle assurance à payer, le taux d’intérêt, les frais de dossier, les frais de déblocage de fonds et surtout le montant et le nombre des mensualités.

Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent.