Exemple pour un prêt de 10 000 € remboursable sur 48 mois.

Qu’est-ce que la Banque Nationale de Belgique et que fait-elle dans le cadre de l’obtention de crédit ?

La Banque Nationale de Belgique constitue dans la pratique la Banque centrale du pays. En tant que telle, elle est en charge de nombreuses tâches en ce qui concerne les transactions nationales et internationales. Pour ce qui nous intéresse, nous allons aborder dans les quelques lignes suivantes son rôle dans le cadre de l’obtention d’un crédit en Belgique.

La Banque Nationale de Belgique en quelques mots

La Banque Nationale de Belgique depuis les années 1850 est la Banque centrale de la Belgique. Elle est également connue sous les acronymes BNB. Lorsque le Traité de Maastricht est entré en vigueur, la zone euro a intégré le système financier belge en 1999. À l’issue de l’application de cet accord, la BNB a également intégré la Banque centrale européenne ou BCE. Toutes les banques centrales qui forment cette union au sein du BCB mènent la politique monétaire exercée dans ces différents États et surveillent l’évolution afin d’assurer une croissance économique durable.

Quelles sont les missions de la Banque Nationale de Belgique dans le cadre du crédit ?

En terme général, elle assure la surveillance individuelle de tous les acteurs financiers dans le système belge, dont le secteur du crédit. Elle assure ainsi une fonction, qui consiste à élaborer des analyses financières à partir des données financières et bancaires. Celles-ci sont établies à travers la Centrale des Crédits aux particuliers que gère la BNB.

La BNB se charge d’enregistrer au niveau de cette centrale tout prêt banque en Belgique qui aura été contractée, ainsi que toutes les éventuelles défaillances dont auraient fait preuve les emprunteurs. L’objectif de la BNB par le biais de la centrale est de limiter au mieux les situations de surendettement. Cela passe par le ciblage des mauvais payeurs, qui se verront refuser leur future demande de prêt. La banque, à laquelle la nouvelle demande a été posée n’aura qu’à faire une vérification historique du profil du demandeur auprès de la centrale. Le débiteur qui se sera montré défaillant sera catégorisé dans la liste noire de ce qu’on appelle les fichés bancaires.

Que signifie être fiché bancaire ?

Le fiché bancaire est l’emprunteur qui aura fait preuve de défaillance dans le remboursement de son crédit. Un emprunteur qui aura été fiché ne saura se voir accepter de nouveau un crédit, en principe. Un dossier a donc été constitué au niveau de la Banque centrale de Belgique, qui prouve qu’un emprunteur devra être classé dans le cadre des profils d’emprunteurs à risque, est en situation de surendettement, et ne devrait plus pouvoir demander un crédit .

Mais quelles en sont les conséquences dans la pratique ? Puisque l’emprunteur ayant été fiché comme interdit bancaire ou fiché bancaire a déjà fait preuve de manquement dans ses obligations de remboursement, il ne va pas pouvoir trouver facilement un nouveau crédit à contracter en Belgique. Mais encore, les conditions qui ont été établies dans son contrat de prêt ne seront plus valables. Il sera tenu de rembourser la totalité du prêt et tous les intérêts y afférents.

Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent.