Exemple pour un prêt de 10 000 € remboursable sur 48 mois.

À quel taux et combien puis-je emprunter avec un prêt personnel ?

Le prêt personnel signifie la liberté. C’est d’ailleurs pour cette raison que les Belges apprécient grandement ce produit bancaire. Il ne nécessite pas un justificatif auprès de la banque en ce qui concerne l’utilisation du capital. Vous pouvez l’allouer à un projet personnel ou professionnel : comme bon vous semble. Mais il y a un inconvénient : le crédit personnel est plus cher que les emprunts affectés. Afin d’éviter donc tout problème, il faut choisir avec soin le taux et le capital à demander à la banque.

Un capital entre 500 et 70 000 euros

Dans le cadre d’un prêt personnel, vous avez le choix entre un capital de 500 et de 70 000 euros. Tout dépend donc de la somme dont vous avez besoin dans le but de réaliser votre projet.

Mais afin de garantir la réussite de votre demande, il est tout de même de mise de soigner la qualité de votre profil emprunteur. En ce sens, disposer d’un apport personnel ne serait pas un luxe. Il s’agit de 10 à 20 % du budget nécessaire pour l’élaboration de votre projet. Il n’est pas obligatoire. Mais en plus de montrer votre sérieux aux banques, il peut vous aider à minimiser le cout du crédit. En effet, les taux sont fixés en fonction de la dette initiale.

Comment calculer le TAEG ?

Le TAEG est le taux annuel effectif global du contrat. Il ne s’agit pas seulement des taux mensuels. C’est le cout total à long terme du crédit. Quand il s’agit de comparer les prestations bancaires, vous ne devez oublier de mettre en concurrence le TAEG.

Dans ce pourcentage, fixé sur la base même du capital demandé, vous avez non seulement les taux, mais aussi les frais de dossier, les frais d’assurance et les pénalités en tout genre. Vous pensez négocier directement avec les banquiers ? Veillez à la qualité du contrat sur ces trois points.

Aux primes abords, le taux variable peut paraitre intéressant. Et pour cause, la volatilité du marché peut vous faire faire quelques économies. Comme son nom l’indique, les prêts à taux variable fluctuent, et cela peut devenir un inconvénient. En effet, s’il arrive que le marché reprenne des couleurs, vous pourriez payer le maximum. En tous les cas, il y a un seuil et un plafond que les banques doivent respecter.

Généralement, les banques en ligne sont plus renommées que les autres. Et pour cause, ces dernières n’exigent pas de frais de dossier à ces clients. Ce qui tend à faciliter les versements mensuels.

Le TAEG est aussi le résultat de la durée du contrat. Certes mensuellement, il peut être plus important dans un contrat de courte durée. Mais à la longue, vous ferez des économies de plusieurs centaines d’euros. Attention cependant, opter pour un contrat dont on a les moyens d’assurer les recouvrements mensuels est de mise. Il en va de votre stabilité financière.

La comparaison des offres : la meilleure des solutions

Il est impossible pour nous de vous donner les taux exacts et les montants précis que vous devez emprunter à la banque. Le prêt personnel fluctue au cas par cas. Plusieurs données sont à prendre en considération avant de choisir le bon engagement.

Néanmoins, on peut vous conseiller l’utilisation des sites comparatifs de prêt et crédit en Belgique. Avec leur algorithme, ces services gratuits vous fournissent en quelques clics une liste exhaustive des meilleures propositions du marché, en fonction de votre situation, et ce, en quelques minutes.

Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent.
Autorité de surveillance : SPF - Economie www.economie.fgov.be