Exemple pour un prêt de 10 000 € remboursable sur 48 mois.

Comment payer vos travaux ?

Que vous souhaitez améliorer le confort, la performance énergétique ou bien agrandir votre espace habitable, vous avez toujours besoin de fonds pour financer ces travauxsachant que leur coût est parfois onéreux. Pour que les travaux ne soient pas reporter à plus tard, il est conseillé de trouver une solution de financement rapide et efficace comme le prêt travaux. Inutile de casser votre tirelire surtout si elle ne peut en aucun cas couvrir l’ensemble des travaux. Découvrez dans cet article les caractéristiques de ce type de prêt ainsi que quelques conseils pour décrocher le meilleur taux.

Les prêts travaux, lequel choisir ?

Comme son nom l’indique, le prêt travaux est un crédit dédié au financement des travaux, que ce soit de la rénovation, de l’aménagement, de la réparation ou un entretien dans une maison secondaire ou principale. Ce type de crédit peut prendre la forme d’un prêt affecté ou d’un prêt personnel. Ils sont tous les deux des sous-catégories de prêt à la consommation, ce qui signifie que vous avez un délai de rétractation de 14 jours. Contrairement au prêt personnel, l’usage du prêt affecté doit être justifié avec un devis ou une facture. Ce premier s’avère ainsi la solution idéale pour ceux qui envisagent de réaliser les travaux eux-mêmes sans recourir au service d’un professionnel.

Comme le prêt travaux est un moyen de financement très peu onéreux, il constitue ainsi la solution idéale pour financer à moindre coût les travaux. Le montant que vous bénéficiez avec ces deux formes de crédit travaux varient entre 200€ et 75 000€. Au cas où le coût de vos travaux dépasse cette somme, optez pour un prêt immobilier. Ayant un taux de remboursement plus faible, ce dernier est caractérisé par une durée de remboursement plus longue, soit supérieure à 10 ans contre 12 à 24 mois pour les deux autres solutions.

Le prêt travaux, comment obtenir le meilleur taux ?

Le prêt travaux peut être contracté auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit. Comme ces établissements ne considèrent que les demandes des emprunteurs ayant un bon profil, prenez ainsi le temps qu’il vous faut pour constituer un dossier complet et captivant. Votre dossier devrait inclure des pièces justifiant votre identité et votre situation financière. Vous devez montrer à travers cette dernière que vous avez des revenus réguliers et que vous pouvez assurer vos mensualités. En rassurant les banques, vous mettez les chances de décrocher un crédit travaux de votre côté.

Mais avant d’effectuer votre demande de prêt, commencez d’abord par simuler et comparer les offres des différents établissements. Cette étape est cruciale dans vos démarches. Cela vous permet de savoir le coût d’emprunt, les TAEG actuels, les mensualités de remboursement et leur durée. Simuler votre crédit vous permet en outre d’éviter les risques de surendettement. La simulation est rapide et simple, car il suffit de remplir le formulaire avec les informations nécessaires liées aux travaux et à votre situation. Le comparateur trie ainsi pour vous les meilleures offres adaptées à votre profil. Ensuite, c’est à vous d’étudier chaque offre et de les mettre à nouveau en compétition pour trouver votre organisme qui propose le meilleur taux et les meilleures conditions.

Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent.