Exemple pour un prêt de 10 000 € remboursable sur 48 mois.

Au chomage: découvrez le prêt personnel pour chomeur en Belgique

En période de licenciements économiques, le prêt personnel devient la solution inespérée pour les salariés des sociétés en faillite. En effet, les personnes au chômage luttent chaque jour pour trouver le moyen de s’en sortir face à leurs difficultés financières et misent souvent sur un crédit pour leur donner un coup de pouce dans la perspective de démarrer une nouvelle carrière.

Parce que les banques misent essentiellement sur l’avenir financier des emprunteurs, cet enjeu devient compliqué avec les personnes sans emploi. Pour mettre toutes les chances de vos côtés, voici tout ce qu’il faut savoir sur le prêt personnel pour chômeur.

Pourquoi recourir à un prêt personnel chômage?

Après quelques mois de chômage, les personnes sans emploi risquent toutes de se retrouver dans une situation de surendettement. En effet, le chômeur est toujours tenu de payer ses factures, trouver de quoi nourrir sa famille et d’assurer que tout aille pour le mieux dans son ménage même s’il dispose d’un budget réduit.

Pour y remédier, les personnes sans emploi peuvent se tourner vers les organismes financiers qui proposent des formules de prêt personnel adaptées. Ainsi, les dossiers de demande de crédit seront étudiés au cas par cas et les banques vont conseiller aux emprunteurs au chômage de trouver du travail le plus rapidement possible pour réussir à assurer le remboursement du prêt personnel.


Conscients de cette réalité, les banques et les établissements de crédit sont de plus en plus nombreux à proposer ce prêt personnel pour chômeurs. Il appartient donc aux personnes sans emploi de comparer les nombreuses offres disponibles sur le marché et d’opter pour celles qui leur semblent plus avantageuses. Pour accélérer la démarche, les sites de simulation en ligne vous guident sur les offres de crédit pour chômeur et vous pouvez même avoir accès aux conseils de courtiers experts.

Prêt personnel chômage: miser sur les économies

Pour trouver un prêt personnel en étant au chômage, revoyez votre approche en vantant vos actifs et vos économies personnelles lors des négociations en vue de l’obtention du prêt. En agissant ainsi, vous évitez de centrer l’attention sur vos revenus lorsque le banquier va étudier votre dossier de demande d’emprunt. D’ailleurs, vous risquez de tomber sur des établissements de crédit qui vont vous demander de fournir des pièces justificatives concernant vos sources de revenus et votre solvabilité.

Mais si vous arrivez à les rassurer avec votre épargne, vous avez plus de chances de vous voir accorder ce crédit. Qui plus est, il est conseillé de s’en tenir à un prêt personnel de quelques centaines d’euros pour mieux rassurer la banque, et si vous avez la certitude qu’un jour vous trouverez un moyen fiable pour assurer le versement de vos mensualités, vous pouvez demander une somme plus importante. N’oubliez pas non plus d’évoquer la longue période d’indemnisation que vous avez devant vous si vous venez tout juste de perdre votre emploi.

Prêt personnel au chômage: le cosignataire, un atout indéniable

Pour obtenir un prêt personnel qui vous permettra de tenir durant la période entre le licenciement et le nouveau contrat de travail, vous pouvez demander l’aide d’un cosignataire.

Il s’agit d’un proche ou d’un ami de confiance qui va se porter garant de votre prêt, car il est convaincu que vous saurez bien utiliser cet argent et respecterez les conditions de remboursement. Dans ce cas, la banque se réserve le droit d’étudier la situation financière de votre cosignataire avant de vous accorder ce prêt personnel.

Les conditions d’obtention d’un prêt personnel pour chômeur

Comme pour toute autre formule de crédit à la consommation,le prêt pour chômeur vous est accordé suivant quelques conditions. Ainsi, vous allez devoir expliquer votre situation financière, les raisons pour lesquelles vous demandez cet argent et la somme dont vous avez besoin. Par exemple, vous pouvez spécifier que les fonds vont vous servir à créer votre propre entreprise et vous aurez droit à un crédit spécialement adapté à vos besoins.

Dans ce cas, il s’agit d’un prêt lancement qui ne vous sera accordé que si vous êtes demandeur d’emploi inscrit depuis trois mois et bénéficiant des allocations d’attente ou de revenu d’intégration du Centre Public d’Action sociale (CPAS), et que vous disposez d’un apport personnel représentant un quart du montant demandé pour votre prêt personnel. Par le biais d'un projet validé par le Fonds de participation, vous deviendrez indépendant à titre principal grâce aux fonds accordés.

D’autres solutions de crédit chômeur

Après avoir essuyé les refus de prêt personnel pour chômeur dans les banques, évitez de perdre confiance, car d’autres solutions se présentent à vous. Pour commencer, faites appel à une assistance sociale qui va vous aider à préparer votre dossier de demande de crédit et l’adresser à la CAF ou au microcrédit social suivant le motif énoncé. Par exemple, si vous demandez un emprunt pour vous acheter un véhicule nécessaire pour votre nouveau poste, votre dossier sera étudié dans le cadre du prêt d’honneur de la CAF.

Il s’agit d’un crédit sans intérêt et à taux zéro dont les échéances mensuelles sont payées par vos prestations familiales. Dans d’autres situations, votre dossier de demande de prêt sera adressé au micro-crédit social personnel destiné à aider les personnes au chômage ou en situation de précarité qui bénéficieront d’un crédit venant d’une banque, dont la garantie est assurée par un fond spécial. Et si le prêt d’honneur ne vous impose de rembourser que la somme prêtée, le micro-crédit est un prêt personnel classique où vous aurez à rembourser des intérêts et les échéances seront prélevées tous les mois sur votre compte courant.


Ainsi, il est bien possible de recourir à un prêt personnel en étant au chômage. Cependant, la vigilance est de mise, car les offres et les critères de choix de chaque dossier diffèrent d’une banque à une autre. Ainsi, si vous avez du mal à convaincre votre banquier, n’hésitez pas à tenter votre chance dans les autres établissements de crédit. Enfin, demandez l’aide d’une assistante sociale pour faire le point sur votre situation financière et vous aider à présenter votre demande de prêt personnel pour chômeur.
Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent.